img img img
 
  pdf 512 kb version.pdf   |   img Home  
Les constats
de l’étude

img
img
Les propositions
d’amélioration

img

img
> Résumé
   de l’étude

img
img
Rapports
img
img
Références
img
img
Remerciements
img
img
Les auteurs
img
img
Agenda
img

  |  Introduction  |  Etat de la question  |  > Méthodes  |  Résultats  |  Recommandations 
img
img
|  Conclusion  
img



Méthodes
img

L’inventaire des sources d’information de santé en Afrique francophone a été effectué en mobilisant deux réseaux de professionnels actifs dans ce domaine. D’une part, l’OMS travaille sur le Global Index Medicus, qui rassemble et structure la liste des sources d’information de santé [8]. D’autre part, le Réseau en Afrique Francophone pour la Télémédecine (RAFT) qui mobilise chaque semaine des centaines de professionnels de la santé pour des cours de formation continue universitaire à distance. Les cadres et coordinateurs de ce réseau, actif dans dix pays d’Afrique francophone, ont participé à ce projet, de même que les correspondants académiques membres du réseau de l’UNESCO dans le domaine de la cybersanté.

L’évaluation des sites Web identifiés lors de l’inventaire a été effectuée par les collaborateurs du siège malien de la Fondation Health On the Net à Bamako, en utilisant la méthodologie développée et appliquée par la Fondation HON depuis dix ans. Il s’agit d’un questionnaire structuré permettant d’évaluer le respect de huit principes de bonne conduite constituant le HONcode [9]. La Fondation HON a fourni, depuis Genève, un support méthodologique et une coordination technique. Les divergences par rapport aux critères du HONcode ont été systématiquement relevées et analysées pour identifier d’éventuelles régularités dont il faudrait déterminer si elles motivent une adaptation du HONcode, et/ou s’il s’agit de développer des compétences spécifiques pour la production de contenus dignes de confiance.

L’Institut Universitaire d’Etudes du Développement et l’Institut des Sciences Humaines du Mali ont identifié les critères qui déterminent la confiance que peuvent accorder les professionnels de la santé à l’information médicale en ligne. Cette enquête s’appuie sur quatre-vingt entretiens semi-directifs menés auprès d’un échantillon de professionnels de la santé maliens dans différents centres de santé (hôpitaux universitaires, Centres de santé de référence, Centre de santé communautaire) à Bamako et dans la région de Mopti et auprès des participants du réseau RAFT lors des Journées Francophones d’Informatique Médicale (JFIM) des 10 et 11 janvier 2007 à Bamako. Un questionnaire – distribué lors des JFIM – a permis de compléter les données qualitatives récoltées par le biais des entretiens semi-directifs.

En outre, la fondation HON, l’IUED et l’ISH ont réalisé une enquête en ligne intitulée « Enquête sur l’utilisation de l’Internet médical et de santé en Afrique francophone » pour déterminer comment les utilisateurs et les éditeurs de sites Web accordent leur confiance à l’information en ligne. Ceux-ci ont ainsi appris l’existence d’initiatives pour améliorer la qualité de l’information de santé en ligne, tel que la certification HONcode.

   
Contact
img
 

 
img img img
  Dernière mise à jour: septembre 2007