img img img
 
  pdf 512 kb version.pdf   |   img Home  
Les constats
de l’étude

img
img
Les propositions
d’amélioration

img

img
> Résumé
   de l’étude

img
img
Rapports
img
img
Références
img
img
Remerciements
img
img
Les auteurs
img
img
Agenda
img

  |  Introduction  |  Etat de la question  |  Méthodes  |  > Résultats  |  Recommandations 
img
img
|  Conclusion  
img



Résultats
img

       1. L’absence de marché local de l’information médicale en ligne

2. La qualité éditoriale des sites Web produits en Afrique francophone


      3. La méconnaissance des enjeux liés à la qualité de l’information en ligne

       4. Les barrières à l’accès à l’information médicale en ligne

En terme de respect des critères HONcode, on se retrouve dans une situation similaire à celle qu’on mesurait il y a 5 ans dans les pays occidentaux. Internet est essentiellement utilisé pour un accès en lecture, généralement anonyme, ce qui explique en partie le peu de soucis liés à la confidentialité.

Illustration 5 :
comparaison des principes
HONcode respectés entre les sites médicaux et de santé entre l’Afrique francophone sub-saharienne et
l’Europe de 2001 à 2006. (Résultats
issus de la certification HONcode par
la Fondation Health On the Net.)



  graphique
Remarque :

Le but de ce tableau est de mettre en évidence qu’en terme de respect des critères HONcode, on se retrouve en Afrique dans une situation similaire à celle qu’on mesurait entre cinq ans et deux ans auparavant dans les pays occidentaux. En effet les chiffres relatifs aux principes HONcode respectés entre l’Afrique en 2007 et l’Europe en 2001 et 2005 sont similaires pour les principes telles que l’autorité, la complémentarité, la date, la justification et le contact. A noter également que pour l’Europe de 2001 à 2006, nous constatons une augmentation du respect des principes (complémentarité, confidentialité, références, date, financement et publicité) en fonction du temps et liée à la prise de conscience des Webmasters et des éditeurs de sites Web aux standards du HONcode .

Nos travaux mettent en évidence un décalage entre les informations trouvées sur les sites médicaux et les attentes des professionnels de la santé. L’information scientifique avec 82% semble la plus recherchée par les professionnels de la santé, alors que uniquement 25% des sites en Afrique francophone offrent des articles scientifiques en ligne.

Les informations sur la pratique médicale, comme les expériences thérapeutiques et le diagnostic sont également recherchées (60% et 56%). Toutefois, moins de 8% des sites en Afrique francophone répondent à cette attente. Alors que, près de la moitié des professionnels de la santé recherchent des formations universitaires, seuls 2.5% des sites en Afrique francophone donnent accès à des cours en ligne. Ceci souligne la nécessité de fournir un contenu répondant aux besoins des utilisateurs en Afrique francophone.

Illustration 6 :
comparaison des demandes
des professionnels de la
santé en Afrique francophone par rapport aux contenus
Internet santé existants en Afrique francophone.

(Etude du contenu de sites
Web en Afrique francophone sub-saharienne par la
Fondation Health On the Net, n=116 ; enquête en ligne sur l’utilisation de l’internet médical
et de santé en Afrique francophone par IUED-HON; n=54.)




 
graphique

  Voir les autres points en haut de page
Contact
img
 

 
img img img
  Dernière mise à jour: septembre 2007